On dit toujours qu’après la pluie vient le beau temps…

Seulement, quand la pluie ne cesse pas, il faut apprendre à nager voire même à danser sous la pluie…

L'été a été long, difficile et compliqué dans nos fermes et partout ailleurs. L’automne n’a pas tardé à faire sa place. Les travaux dans les champs s’enchainent à une vitesse folle.

Pas le temps de souffler. Les naissances vont bon train et les étables se remplissent petit à petit. Bref, on court !

Et la routine hivernale prendra vite sa place. Le problème est qu'à ce rythme, nous serons vite à court de ressources…

Parfois, autour de nous, une morosité se fait sentir, un creux dans nos vies à 100 à l’heure, un découragement face aux éléments. Déconfinement brutal ?

C’est là, et maintenant, qu’il faut rebondir ! Hop, on prend le taureau par les cornes et on s’y remet. On n’hésite pas à joindre sa « voisine de ferme », ses copines pour prendre des nouvelles car ça fait un bien fou. Mais, surtout, ne jamais s’enfermer. Parler, mettre des mots sur le ressenti, prendre du recul.

Les UAW, c’est une grande famille. On se connait un peu toutes, il y a toujours une anecdote, une histoire à raconter. C’est ce qui fait notre force, ce qui nous fait avancer.

S’il y a bien une chose que j’ai apprise de vous toutes depuis que je me suis investie dans le mouvement, c’est la collaboration. Se retrouver parfois seule devant une page blanche, un souci, une énigme du quotidien d’agricultrice, ça nous arrive. Mais grâce à vous, mes interrogations ont toujours trouvé une solution. Il y a aussi toute l’équipe qui gravite autour de nous discrètement et qui est une aide tellement précieuse.

Cette collaboration me tient tant à cœur. Je suis persuadée que travailler ensemble nous fera avancer mieux et plus vite. Ça n’a jamais servi à rien d’envier son voisin, de vouloir semer avant lui, de travailler en solo.

N’est-il pas plus gratifiant de se serrer les coudes et de tout faire pour s’en sortir ensemble ? Notre pays regorge de ressources et d’agricultures. Alors, tout comme nous l’avons fait cet été pour les personnes sinistrées par les inondations, pensons à aller aider et soutenir nos collègues. Il n’est, pour moi, par exemple, pas logique de voir certains chercher en vain de la paille à des prix exorbitants à des centaines de kilomètres, alors que d’autres la détruisent tout bonnement. Oui, cela a un impact positif sur leurs terres mais quand est-il du climat ? Hier encore, on marchait pour interpeller les autorités. L’agriculteur est un maillon important dans ce domaine. Montrons tous ensemble que nous travaillons dans ce sens.

C’est d’ailleurs pour cela que nous avons édité la charte du promeneur. N’oubliez pas de contacter votre comité afin de pouvoir les placer en bord de vos exploitations. Une quote-part sera reversée à la croix rouge pour aider les sinistrés.

Vous n’êtes pas sans savoir que cet automne chez les UAW nous votons. Certains comités ont d’ailleurs déjà sauté le pas. Même si Anne -Marie nous en avait déjà parlé lors du précédent édito, il est bon de rappeler l’importance de donner sa voix. Chaque vote compte et importe au final. Cette année, les élections vont aussi rimer avec retrouvailles. Cela fait tellement longtemps que nous ne sous sommes pas revues. C’est aussi le bon moment pour introduire de nouvelles têtes. Attention ! ChangementS en vue, car cette fois, c’est la pyramide entière qui va être remaniée (sections locales, provinciales, le bureau et la présidence nationale).

On a besoin d’un bon coup de boost, du sang frais, des idées nouvelles, une énergie débordante, une niac pour défendre notre agriculture. Car nous croyons en nos valeurs, notre travail, notre mode de vie au rythme de la terre. Tout comme notre bonne vieille planète tourne, notre mouvement bouge, avance. 

Alors, un petit conseil : embarquez votre « voisine de ferme » avec vous lors de nos activités. Transmettons-lui notre virus de l’engagement, de la bonne humeur ! Un virus, oui, mais un bon celui-ci !

Devenir membre UAW

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp