L'hiver est toujours là, la neige et le gel intense s'installent à nos portes, ce qui engendre pas mal de tracas dans notre travail quotidien.

Malgré l'accélération de la vaccination, l'heure n'est toujours pas au déconfinement mais quelques assouplissements sont rendus possibles. A la veille des congés de carnaval, les parcs zoologiques pourront ouvrir leur porte pour le bonheur des enfants. Les coiffeurs ont reçu le feu-vert pour la reprise ce 13 février. Cela va soulager ce secteur ainsi que de nombreux clients qui sont pressés pour enfin retrouver une allure. Heureusement, en cette période chahutée, nous avons continué à produire permettant ainsi à chacun d'assouvir un besoin essentiel : s'alimenter de manière sûre et saine.

Pensons également à ce que l'agriculture apporte en plus à la société : de la richesse économique, de nombreux emplois directs et indirects, de la production d'énergie, la préservation de la biodiversité, des paysages formidablement entretenus et aussi des rencontres humaines avec l'accueil à la ferme. Une grande diversité dont nos concitoyens ne se rendent pas toujours compte. Préoccupés par les enjeux de la protection de l'environnement, les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à se lancer dans les énergies renouvelables comme le photovoltaïque, l'éolien ou la biométhanisation. Sans oublier la séquestration du carbone dans les sols permettant de lutter contre le réchauffement climatique. Les agriculteurs agissent et travaillent au quotidien dans le respect de l'environnement et des animaux.

Mais la société est de plus en plus exigeante à l'égard de notre secteur. Les nouvelles stratégies européennes nous imposent de nouvelles contraintes climatiques et environnementales encore plus strictes. La mise en œuvre de solutions innovantes est essentielle pour parvenir à relever ces défis. Aux différents logiciels et sites internet couramment utilisés dans l'administration de nos fermes, s'ajoutent des innovations et de nouvelles pratiques agricoles plus précises et plus durables tant en matière de culture que dans le bétail. Cela concerne le digital et les outils d'aide à la décision. Satellites, drones, capteurs, robots, machines autonomes, agriculture de précision... offrent des possibilités de gestion et de surveillance de l'exploitation encore jamais atteintes. L'innovation, c'est également la sélection variétale pour obtenir des semences plus résistantes aux maladies ou au stress hydrique. C'est aussi la pratique du désherbage ciblé comme solution à la réduction des traitements chimiques. A l'aide de capteurs insérés dans le sol, de drones ou d'images satellites, on peut désormais établir des cartes précises de nos parcelles permettant de gérer et suivre nos pratiques agricoles à l'échelle intra-parcellaire. Toutefois, les contrôles physiques à la ferme pourraient être remplacés par un système basé sur l'observation de la terre par satellite !

Malgré les multiples avantages que cette nouvelle forme d'agriculture présente, encore très peu d'agriculteurs y ont recours. Cela s'explique surtout par le prix de l'investissement de départ ainsi que le bénéfice qui est difficilement estimable. Pour pouvoir se développer rapidement, l'agriculture numérique va devoir rencontrer une série de conseils et de besoins, notamment en matière d'outils. L'accompagnement financier et technique dans l'adoption de cette technologie est nécessaire pour la rendre accessible à tous. Saisissons les opportunités qu'offre cette révolution digitale afin d'évoluer, d'améliorer la qualité du travail en automatisant les tâches les plus contraignantes ou en utilisant des applications comme la vente en ligne de colis, de gagner en efficience, de mieux communiquer... Le site "Agricultrices 4.0" créé par les agricultrices namuroises en est un bel exemple d'utilisation de ces outils pour toucher positivement un public non agricole. Je rejoins notre présidente Geneviève quand elle dit: "la digitalisation participe à l'émancipation des agricultrices". Dans la continuité du congrès de la FWA, nous aborderons, sur base d'exemples concrets, cette thématique du digital au service de l'agriculture, lors de notre Congrès virtuel du 17 mars prochain, intitulé "Digitalise-moi !". Même virtuelle, cette assemblée s'annonce particulièrement intéressante et chaleureuse grâce à votre participation !

En combinant les pratiques mécaniques, agronomiques et digitales, notre agriculture familiale représente une des solutions dans la lutte contre le changement climatique. Il est évident qu'elle n'aura de futur que si on lui permet d'investir et de se développer et surtout si l'on soutient très activement les projets de nos jeunes agricultrices et agriculteurs visant à rendre l'agriculture encore plus durable. De plus, une rémunération juste à la valeur du produit et du travail est primordiale.

Je terminerai par une touche positive en souhaitant aux amoureux une bonne fête de Saint-Valentin ! Une attention, un mot, un geste envers ceux qui vous entourent, un coup de fil, une petite visite aux personnes seules en respectant les mesures font aussi du bien surtout en cette période de morosité !

Soyez prudents et prenez soin de vous et de vos proches !

Et ne manquez pas notre rendez-vous du 17 mars !

Devenir membre UAW

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp