Je remercie toutes les agricultrices de m’avoir élue le 26 février 2019 au poste de Présidente de l’Union des Agricultrices Wallonnes, et de me marquer votre confiance pour effectuer un mandat de 3 ans.

J'exploite avec mon mari une ferme de polycultures : betteraves, froment, escourgeon, pommes de terre. Nous avons des mesures agro-environnementales, et nous pratiquons le non labour depuis 20 ans.

Notre exploitation a bien évolué au fil du temps.

Dans les années 80, nous avions de la culture, un cheptel viandeux et laitier. Je faisais du beurre et du fromage.

Dans les années 90, nous avons abandonné les vaches laitières pour une diversification en cultures maraîchères, tout en gardant les cultures traditionnelles et l'élevage viandeux.

J'ai par conséquent un regard assez complet sur l'agriculture wallonne.

Je m’occupe de la gestion de la ferme et plus particulièrement de la comptabilité.

Depuis 30 ans, je m’investis dans la défense et la promotion des agricultrices et de leurs familles sur les plans professionnel, social, et culturel. J’ai d’abord intégré ma section locale, j’ai ensuite occupé le poste de présidente provinciale du Hainaut, et également celui de vice-présidente nationale.

Mon regard sur l’agriculture est que le monde change, l'agriculture wallonne aussi, celle-ci évolue sans cesse pour s'adapter aux besoins des consommateurs et de son environnement. L'agriculture wallonne est qualifiée de très haute qualité.

Elle n'est malheureusement pas récompensée, ni valorisée pour tous les efforts qu'elle fournit au quotidien...

Un autre problème grave subsiste, c'est le manque de revenu car les coûts de production ne sont pas répercutés sur le prix de vente, ce qui entraîne dans certains cas des catastrophes financières, et engendre aussi un manque de vision d'avenir et des difficultés de transmettre les exploitations aux enfants.

Mon Bureau est composé de 3 vice-présidentes : Caroline Jaspart - Herbiet, Carine Latruwe -Nachtergaele, Dominique Beckers - Diffels ; et de 5 présidentes provinciales : Jacqueline Strade, Anne-Marie Dumont – Gilliquet, Claudette Servais – Pierrard, Véronique Janssens – Brahy et Bernadette Vromman – Vancompernolle.

Cette nouvelle équipe mettre tout en œuvre pour construire de nouvelles relations « agriculture – société ».

Les agricultrices et les femmes rurales sont des actrices clés pour communiquer avec nos citoyens et transmettre ces liens agriculture – environnement, agriculture – santé, avec des thèmes comme le gaspillage alimentaire, la consommation locale, le goût et le plaisir dans l’alimentation, la compréhension des saisons et du vivant.

Ensemble, nous sommes plus fortes pour défier les enjeux de demain !

Mon objectif est aussi de mettre en lumière la jeune génération d’agricultrices, il y a de talentueuses jeunes femmes qui méritent d’être connues et reconnues, et peuvent enrichir notre mouvement de leurs expertises.

Pour débuter ma présidence, je vous annonce le congrès de l’UAW le 22 mars dès 9 h30 à l'espace Senghor de l’Université de Gembloux Agro Bio Tech.

Le thème : « Agricultrices, que serons-nous dans 20 ans ? »

Au programme :

  • Quelques agricultrices relateront les faits marquants qui ont jalonné ces 50 ans du mouvement féminin ;
  • Des capsules vidéos illustreront l'engagement de 11 agricultrices aujourd'hui dans leur vie d'agricultrice et dans le mouvement UAW ;
  • Nous aurons ensuite l'honneur d'avoir la participation du Ministre René Collin et du Ministre Denis Ducarme ;

Pour ma part, je présenterai la raison d'être de l'UAW dans l'avenir, les valeurs du mouvement féminin et ses orientations stratégiques à l'horizon 2025.

Le congrès se clôturera par un repas convivial et un gâteau d’anniversaire pour marquer nos 50 ans d’existence.

Devenir membre UAW

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp