Tout le monde connait aujourd’hui la définition du développement durable.

L’agriculture est engagée pleinement sur cette voie difficile, et le résultat obtenu est la reconnaissance des multiples efforts en termes de responsabilité sociétale.

Les agricultrices de l’UAW développent au quotidien les valeurs de solidarité, de coopération, de professionnalisme, de respect de la différence et d’audace. Nos agricultrices transforment ces valeurs dans leur métier en actes visibles, concrets, et compris par la majorité de nos citoyens.

L’agriculture familiale (85% de main d’œuvre familiale) est un bel exemple de coopération et de solidarité. Chaque maillon participe, en fonction de ses compétences, à la gestion de l’exploitation, à sa viabilité ou à sa durabilité.

La durabilité, nous y participons au quotidien notamment via les circuits courts, vitrine du professionnalisme principalement féminin. Les agricultrices valorisent, transforment, vendent leurs productions agricoles.

Les consommateurs répondent présents et sont de plus en plus demandeurs car ils apprécient le savoir-faire, le goût, la sécurité sanitaire (97% des contrôles attestant de la qualité des produits agricoles). Le contact permanent avec la clientèle permet aussi d’expliquer tous les processus de fabrication, les saveurs différentes par rapport au terroir, le bien-être animal...

L’élevage wallon est lié à l’herbe et permet d’avoir de la viande et du lait, offrant des atouts nutritionnels et des qualités gustatives et organoleptiques incomparables.

Un bon produit, c’est aussi le résultat d’une bonne gestion du troupeau et de l’herbage, ainsi que de l’attention que l’agriculteur/trice porte au quotidien à ses animaux.

Quant à la qualité de la fabrication, elle dépend de la maîtrise des différentes étapes de fabrication, et du soin apporté pour obtenir un produit d’exception.

L’élevage permet aussi la valorisation des prairies qui absorbent le CO2. Elles maintiennent la biodiversité, la faune et la flore.

Nous avons un modèle agricole extensif. La ferme moyenne wallonne exploite 57 ha environ et élève une cinquantaine de vaches. La densité d’animaux est de 2/ha. La prairie, en Wallonie, couvre 340 000 ha sur 716 853 ha de surface utile (chiffres 2017*), véritable puit de CO2. Une étude de l’ULg Gembloux Agrobiotech prouve que la prairie pâturée est encore plus efficace comme piège à CO2.

De même, l’agriculture wallonne est productrice d’énergie verte : solaire, éolien, biométhanisation, biocarburants durables.

Notre agriculture est également championne du recyclage.  Nos exploitations sont des modèles d’économie circulaire. Le blé intervient dans l’alimentation humaine et la paille est utilisée en élevage, les effluents d’élevage amendent le sol, etc. La betterave est aussi un exemple de zéro déchet : du sucre pour l’alimentation humaine, de la pulpe et de la mélasse pour le bétail.

Les secteurs animal et végétal sont donc interconnectés et intimement liés.

Les citoyens ou les touristes qui traversent la Wallonie ont le bonheur de contempler nos magnifiques pâturages parsemés de fleurs, où ils peuvent admirer vaches, veaux, taureaux, aux multiples races ; de même que la diversité de nos cultures, céréales, pommes de terre, colza, lin, betteraves, légumes… C’est un régal pour les yeux !

Pour tout ça, les agricultrices et agriculteurs méritent un énorme respect pour le travail de qualité qu’ils fournissent au quotidien.

Grâce au labeur d’hommes et de femmes œuvrant tous les jours sans compter leurs heures, notre assiette est garnie d’aliments gouteux, variés et de qualité sanitaire irréprochable.

L’utilisation des céréales et de viande d’origine belge dans l’alimentation humaine doit aussi être défendue auprès des industriels belges pour que nos productions soient mieux valorisées.

Il faut développer des filières à valeur ajoutée et inciter la création de coopératives de producteurs.

Afin de promouvoir notre agriculture en dehors de nos frontières et aider nos agriculteurs à monter des dossiers à l’exportation par exemple, la collaboration entre l’AWEX, l’Apaq-W et l’AFSCA pour la promotion de notre agriculture est indispensable.

Nous revendiquons les mêmes normes pour les produits importés et ce, aux niveaux sanitaire, environnemental et social.

Nous demandons un prix juste, qui tient compte des coûts de production.

Nous défendons une PAC avec un budget fort et le maintien des DPU.

Nous avons besoin de la recherche pour évoluer vers toujours plus de durabilité.

Etre durable économiquement, socialement et environnementalement a toujours été et se poursuit.

 

*source : Evolution de l’économie agricole et horticole de la Wallonie - 2019

Devenir membre UAW

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp