Le mois de septembre, mois de la rentrée de nos étudiants et du monde politique, est aussi le mois de la reprise de nos activités UAW. Cette année est importante pour le mouvement, car les élections vont se dérouler tout cet automne dans nos structures. Avec vos coordinatrices, Myriam et Fanny, se dérouleront les élections en sections locales dès le mois de septembre, suivront les élections provinciales et enfin en février 2022, nous aurons l’élection de la présidente nationale.

 Ces élections vont déterminer les 3 prochaines années de l’activité syndicale féminine. Le nouveau règlement d’ordre intérieur, nommé maintenant charte, prévoie que chaque comité de section locale comprenne une agricultrice de moins de quarante ans, issue d’une ferme cotisante. En parallèle, se constituera une commission « Jeunes Agricultrices » dans laquelle, sans forcément avoir été élues dans une section locale UAW, des « Jeunes Agricultrices » issues d’une ferme membre FWA, pourront émettre des avis d’initiatives ou sur demande du Comité Directeur Syndical (CD) ou du Conseil Général (CG) ou émettre des propositions au CD et/ou CG en vue de préparer des positions syndicales toute en respectant la ligne directrice du mouvement. Il est important pour notre mouvement d’avoir des jeunes car elles sont l’avenir de l’UAW !

Nombreuses jeunes femmes ont une activité à l’extérieur, néanmoins elles accompagnent au quotidien leur mari ou compagnon agriculteur et participent de près ou de loin à la vie de la ferme. Elles ont un point de vue différent par leur vécu et alimentent nos réflexions pour construire notre avenir. Il est important d’être à l’écoute de ces jeunes qui peuvent nous ressourcer et nous faire évoluer.

Beaucoup d’entre-elles, après avoir mené une activité à l’extérieur, regagnent l’exploitation à temps partiel ou à temps plein, en développant une activité propre, qu’elles ont bien étudiée au préalable. Ces agricultrices ont une expertise sur le métier qui est très stimulante, elles amènent des idées innovantes avec une vision féminine qui ne faut absolument pas négliger mais au contraire encourager pour l’avenir du mouvement.

L’enjeu est entre les mains de nos ainées, le cœur du mouvement. La réussite de nos élections et le rôle d’amener des jeunes incombent aux membres des sections. La pérennité d’un mouvement est son renouvellement, il faut amener du sang neuf.

Il est important de rappeler trois importants défis de l’UAW :

  • Continuer nos combats syndicaux pour défendre l’agriculture familiale et faire entendre la voix des femmes dans une meilleure complémentarité avec la FWA et la FJA ;
  • Dynamiser et rajeunir notre réseau ;
  • Valoriser nos acquis et faire évoluer notre réseau d’agricultrice et de femmes rurales vers un mouvement d’ouverture et de traitement des enjeux agriculture-société.

Il faut repréciser que l’UAW est reconnue Organisation Professionnelle Agricole (OPA), c-à-d la reconnaissance au Code wallon de l’agriculture et l’UAW participe donc aux processus décisionnels ainsi qu’aux concertations politiques au niveau agricole wallon.

Cet avantage est un atout majeur que beaucoup de femmes nous envient en dehors de notre pays. L’UAW encourage toutes les agricultrices wallonnes à s’investir dans le mouvement pour défendre ce métier très complexe et diversifié, qui mérite d’être porté par les femmes et les hommes qui en font leur métier ! L’agriculture comme les autres secteurs doit évoluer, s’adapter et anticiper pour répondre aux nombreux défis : réchauffement climatique, respect de la biodiversité, diminution des intrants etc.

Une exploitation agricole est généralement mixte, un homme et une femme et c’est une richesse humaine et sociale ; et cette dualité est bien réelle à la fédération avec la FWA et L’UAW. Chacun de nos mouvements défend les spécificités qui lui sont propres. Ce sont les agricultrices et les agriculteurs qui soutiennent et pérennisent l’agriculture wallonne. Cela nécessite une formation continue et une information perpétuelle. Evidemment cela demande un petit investissement en temps mais c’est là que nous sommes gagnantes, le retour sur l’investissement temps est toujours positif.

Par exemple, pendant la crise sanitaire, l’UAW a poursuivi ses formations en virtuel notamment sur l’utilisation du Smartphone. Cette formation a remporté un vif succès et a été également suivie par des messieurs.

En termes de communication vers le citoyen, l’UAW a réalisé la charte du promeneur avec QRCODE. Ce sont des panneaux expliquant les différentes règles que doivent respecter les promeneurs lorsqu’ils empruntent les sentiers de nos campagnes. Les panneaux sont proposés aux agriculteurs mais aussi aux communes, aux associations de protection de la nature, aux GAL, etc. Depuis le mois d’août les panneaux commencent à fleurir dans quelques entités wallonnes. L’UAW encourage la pose de ces panneaux sur tout le territoire wallon afin de sensibiliser les marcheurs au respect de la nature, de nos champs, de nos productions, de notre bétail.

L’UAW a besoin des agricultrices, des femmes de valeur que vous êtes toutes pour poursuivre tous ces projets.

La porte est grande ouverte à l’UAW pour accueillir toutes les agricultrices wallonnes !

Bonnes élections !

Devenir membre UAW

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp