Qui nourrira nos villes demain ?

Depuis sept ans maintenant, l’Union des Agricultrices Wallonnes et l’Association des Femmes Chefs d’Entreprise de Belgique mettent à l’honneur, avec le soutien de Securex, deux femmes qui ont développé une activité agricole, une entreprise, soutenant le thème de la Foire de Libramont.

Le 28 juillet dernier, sur le thème de « Qui nourrira nos villes demain ? », les projets de Mesdames Laurence Limbort et Hinde Boulbayem ont ainsi été présentés.

Laurence Limbort est agricultrice à titre principal dans une exploitation de grandes cultures, comprenant également des gîtes, ainsi que la production de pleurotes (100% made in Braives) !

Laurence a repris une partie de la ferme familiale en 2017. À son arrivée, elle a souhaité amener un nouveau projet de diversification qui pourrait rapidement s’intégrer dans l’exploitation. Avec la demande croissante des consommateurs en produits locaux, son choix s’est porté sur la culture de pleurotes sur paille qui, directement intégrée dans l’exploitation est plutôt marginale.

La champignonnière de pleurotes de la Ferme Limbort a été installée dans une cave de l’exploitation, avec deux chambres noires d’incubation et cinq chambres de fructification. Le substrat est composé de paille, d’eau et de chaux ; auquel sont mélangées des graines inertes.  Après trois semaines d’incubation, les sacs sont placés à la lumière et entaillés pour provoquer la fructification. Après environ deux semaines en chambre de fructification, les premiers pleurotes sont prêts à être récoltés.

Les pleurotes de la Ferme Limbort sont utilisés par un restaurateur de la région, Laurence écoule également sa production au Proxy Delhaize de Braives, qui dédie un espace privilégié aux producteurs

locaux. Ses pleurotes se retrouvent aussi sur les marchés par l’intermédiaire d’un maraicher.

Bel exemple de diversification innovante, prouvant que les agricultrices wallonnes sont, elles-aussi, capables de répondre à cette question : « qui nourrira nos villes demain ? » !

Hinde Boulbayem est la manager de l’entreprise SUMY (Sustainable Urban MobilitY & Logistics), qu’elle a créé en 2013. SUMY est une société de service de logistique écologique et de transport durable destiné aux secteurs de l’alimentation.

Les véhicules utilitaires de la société,  roulent au gaz naturel / biogaz et assurent un service de transport réfrigéré silencieux au cœur des villes afin de favoriser les livraisons nocturnes, augmenter le volume de produit distribués en zones urbaines et surtout éviter les problèmes causés par l’engorgement des villes aux heures de pointe.

SUMY est un modèle de collaboration et d’innovation pour le développement de l’approvisionnement durable de notre alimentation. SUMY opère depuis une SLUP « Sustainable Logistics Urban Platform » qui est une plateforme de logistique urbaine située en bordure de la ville de Bruxelles.

SUMY utilise donc des infrastructures de logistiques connectées à des modes de transport efficient énergétiquement ce qui permet d’offrir les avantages suivants :

  • Mutualisation des moyens de mobilité de ces réseaux afin d’augmenter le volume de produits livrés ;
  • Réduction des émissions de C02 de 39% et de particules fines cancérigènes de 95% ;
  • Collaboration, échange de services et d’infrastructure entre producteurs et distributeurs ;
  • Rationalisation de l’utilisation d’énergie propre ;
  • Développement de nouvelles activités et création d’emploi ;
  • Investissement dans le déploiement de système de communication et d’interface multi-acteurs ;
  • Adoption de format opérationnelle circulaire et multimodale.

« Qui nourrira nos villes demain ? », cette jeune start-up belge propose sa réponse avec une solution globale éco-logistique pour le transport réfrigéré de produits destinés à l’alimentation.

Les deux lauréates se sont vues remettre leurs prix, une superbe statuette, des mains de Monsieur Bruno Louis représentant Securex ; elles ont également été fleuries par Messieurs Denis Ducarme et René Collin, respectivement Ministre fédéral et régional de l’agriculture. Monsieur le Ministre Président, Willy Borsus, leur a quant à lui offert le livre « Si le clocher pouvait parler… » de Jean-Marie Parmentier, présentant deux siècles d’agriculture en Wallonie.

Devenir membre UAW

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp