C’est dans le village de Hompré, dans une maison à côté de la ferme familiale de son mari, que Catherine et Sébastien, ainsi que leurs trois petites filles se sont installés. Le mari de Catherine s’est associé avec ses parents  et gèrent ensemble une ferme laitière et viandeuse.

Quant à Catherine, après 5 ans en tant qu’employée dans une grosse entreprise et la naissance de leurs trois filles, elle a souhaité se faire une place dans l’exploitation.

Qu’est-ce qui vous a poussé à « revenir » à la ferme ?

Tout d’abord l’amour du métier que mes parent m’avaient inculqué. Ensuite, la possibilité d’équilibrer au mieux vie familiale et vie professionnelle. J’avais envie de pratiquer un travail valorisant et qui me permettait de rencontrer des gens. La décision de revenir à la ferme a été très facile, mais je voulais avoir mon propre travail à la ferme. J’ai donc suivi les cours A et B, puis, passé toutes les étapes nécessaires  afin d’être depuis le 01 octobre 2016 agricultrice à titre principal.

Et donc, vous avez créé votre propre poste ?

Oui, mais pour le choix de ma spéculation, ce fut un concours de circonstance. Nous avions demandé à Accueil Champêtre des renseignements pour la valorisation de notre BBB. Lors de la conversation que j’ai eue avec eux,  est venu le  sujet de la coopérative « Coqs des Prés ».

Après avoir pris tous nos renseignements, je me suis lancée dans la production de poulets de chair « Coqs des prés » ainsi que la vente de colis BBB à la ferme. Depuis janvier 2016, nous vendons des colis de BBB de 15-16kg et depuis mars 2017 nous vendons nos poulets Coqs des prés.

Vous avez dû étudier un packaging approprié ?

En effet, pour les colis de viande, la vente se fait toutes les 4 à 6 semaines. Tous nos animaux sont nés et élevés à la ferme. Il y a les morceaux traditionnels mais également de la saucisse, du haché et des préparations comme les cordons bleu, les roulades. Tandis que pour les poulets, la vente à la ferme se déroule tous les 3 mois à chaque fin de ronde d’élevage. Les clients peuvent commander le poulet entier ou au détail (cuisses, filets, pilons,…) ou des préparations tel que le gyros qui a un certain succès.

Ce qui vous permet également de lutter contre les pertes agricoles. Et pour vous faire connaitre,  comment avez-vous procéder ?

Nous avons un site mais également une page facebook. Cette page sert à signaler le début des commandes, mais aussi la clôture de celles-ci, l’arrivée des colis,... Je l’utilise aussi pour faire connaitre diverses recettes car j’adore cuisiner et j’ai pu remarquer que le temps de préparation des repas était un grand frein pour certains ménages. Aussi, je propose des recettes rapides et qui mettent en valeur notre BBB et nos poulets. Pour les colis de viande, le bouche à oreille fonctionne très bien. En ce qui concerne les poulets, la coopérative « Coq des prés » a joué un grand rôle dans la promotion.

Vous parlez de coopérative... Quels avantages y trouvez-vous ?

La coopérative nous apporte beaucoup de satisfaction car nous avons les conseils, mais aussi l’échange avec d’autres agriculteurs. La promotion, le contrôle qualité, la logistique et le développement de nos produits sont réalisés par la coopérative. Une moitié de la production est distribuée en vente directe chez les éleveurs, ce qui représente une grande fierté et ce qui permet d’avoir le contact avec le consommateur. Le reste de la production est vendu par des grossistes pour le commerce traditionnel : boucherie, restaurant, traiteur.

Un dernier petit mot ?

Nous pensons sincèrement que lorsque l’on a un projet, il faut être bien entouré, conseillé. Pour notre part le fait de travailler avec la FWA, ACW et la coopérative nous permet d’envisager le futur plus sereinement.

Le jeune croit en l’agriculture familiale, il faut que les générations passées transmettent l’amour du métier et ne nous découragent pas. Car les temps sont peut-être plus compliqués, l’administratif est lourd, les moyens financiers sont faibles mais pour être agricultrice, il faut avoir l’amour du métier et ça, on l’a !

https://www.coqdespres.be/fr/nos-elevages/catherine-vaguet/

Fb@fermebesseling

Devenir membre UAW

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp